Les logiciels SaaS sont des applications hébergées sur le cloud pour lesquelles les clients paient un abonnement plutôt que d’acheter une licence directement. Ce modèle de distribution est devenu très populaire depuis la montée en puissance des technologies de communication. Alors, à quoi renvoie cette invention de logiciel SaaS ? 

À propos du Logiciel SaaS

Un logiciel SaaS est un service permettant d’accéder à des applications en ligne sans avoir besoin de les télécharger ni de les installer sur son ordinateur. Ce type de service est également connu sous le nom de « Software as a Service » (logiciel en tant que service).

A lire en complément : Comment fonctionne une agence web ?

Ce modèle de distribution a connu un grand succès depuis la démocratisation d’Internet, notamment dans les entreprises. Les logiciels de gestion de la relation client en mode SaaS et les outils de gestion des ressources humaines de ce type se sont multipliés et sont massivement adoptés. Leur accessibilité et leur mode de facturation sont des atouts majeurs pour les clients. Retrouvez quelques modes de facturation ici https://www.synergie-binaire.com

Quelles sont les offres de paiement disponibles pour le logiciel SaaS ?

Les fournisseurs de services SaaS proposent différents modèles de tarification. 

A lire en complément : Les clés d'une création de site wordpress réussie : astuces et conseils

Option freemium

L’un des modèles les plus répandus est l’abonnement freemium. Ce modèle permet d’offrir un service gratuit avec des fonctionnalités limitées pour attirer de nouveaux clients. Les utilisateurs peuvent ensuite passer à un plan payant pour bénéficier d’options supplémentaires. 

Ce mode de tarification permet aux clients de découvrir les fonctionnalités de base de l’application et de comprendre la nécessité des services supplémentaires. Il peut également inclure des publicités qui permettent à l’éditeur de générer des revenus. 

Option forfaits 

Dans ce modèle de tarification, toutes les fonctionnalités sont regroupées en une seule gamme. Les consommateurs paient un abonnement fixe, que ce soit mensuel ou annuel. Afin de rentabiliser son produit, le fournisseur doit s’assurer que le prix couvre au moins l’utilisation moyenne d’un utilisateur. 

Cette option convient parfaitement aux entreprises et aux particuliers qui veulent bénéficier d’un service en toute liberté sans craindre des restrictions ou des frais supplémentaires. Cependant, ce modèle n’est pas adapté aux utilisateurs occasionnels.

Option facturation par utilisateur 

Dans ce cas, le tarif est basé sur le nombre d’utilisateurs. Une personne paie l’abonnement et d’autres collaborateurs peuvent en profiter, mais selon un nombre limité d’utilisateurs choisis. Ce modèle peut être très avantageux pour les marques ayant une marge de bénéfice importante. 

En théorie, plus les employés ont accès à une application améliorant leur productivité, plus l’activité se porte bien. Cependant, une différence de prix importante entre les différentes plages d’utilisateurs peut réduire la rentabilité de l’investissement. 

Option abonnement basé sur les fonctionnalités 

Dans ce modèle de facturation, différents prix d’abonnement sont proposés pour plusieurs gammes de fonctionnalités. Les tarifs augmentent en fonction de la quantité d’options offertes dans chaque pack, allant du pack le plus basique au plus complet. 

Chaque pack s’adresse généralement à un type d’utilisateur spécifique. Ce modèle permet de satisfaire tous les profils de clients grâce à des combinaisons de fonctionnalités adaptées à différents besoins.