Prévenir les attaques malveillantes et les possibles infiltrations dans le système d’un site WordPress est indispensable. Heureusement qu’il existe des procédures et astuces simples à suivre. Il suffit de bien les appliquer. Quelles sont donc les pratiques de sécurité à adopter pour un site WordPress ?

Mettre à jour les thèmes et extensions

La première pratique de sécurité recommandée pour un site WordPress est la mise à jour des thèmes et extensions disponibles. En effet, ce qu’il faut savoir est que la force du logiciel WordPress réside dans sa gratuité et son open-source. Cela suppose que tous les utilisateurs reçoivent toutes les informations liées aux modifications et mises à jour. En cas de piratage, si vous cherchez des solutions , vous pouvez aller sur ce site

A lire en complément : Les meilleures astuces pour optimiser la performance de votre site WordPress

Pour chaque version, il est possible de voir rapidement les modifications apportées au code pour corriger un problème de sécurité. Enfin, la disponibilité de la correction fait que le problème initial peut être vite déduit. On retient que la mise à jour des thèmes et extensions est une pratique de sécurité incontournable.

S’assurer que les permissions accordées sont supprimées

Généralement, quand on prend l’initiative de créer un site WordPress, il est important de suivre la procédure. Ce site peut représenter le projet de toute une vie et cela fait que l’on demande parfois de l’aide à certaines personnes. 

A lire en complément : Comment commencer, Bureau de l'emploi en informatique de la prochaine génération d'Everton

Il peut s’agir:

  • De quelques membres de sa famille; 
  • De ses collègues.

Instinctivement, on se retrouve à donner un accès administrateur rapidement à la personne qui est disponible. Lorsque le lien cesse avec cette personne, il est préférable de supprimer ou de révoquer les permissions auparavant accordées. Ainsi, on bloque tous les débordements possibles et on est certain d’être la seule personne détentrice des accès au site. Le respect de ce point confère plus de protection au site WordPress.

Privilégier des mots de passe sécuritaires et veiller à les changer fréquemment

Une autre pratique sécuritaire à adopter est le changement régulier des mots de passe. Pour authentifier son site WordPress, il est recommandé d’utiliser des mots de passe qui ne sont pas facilement détectables. L’idée est donc d’éviter les identifiants par défaut comme:

  • «Admin»; 
  • «Test»; 
  • «Webmaster».

De plus, l’utilisation de mots de passe différents pour les différents services que l’on utilise. Mieux, servez-vous d’un générateur de mot de passe et conservez les propositions dans un gestionnaire de mot de passe LOCAL.

Choisir des thèmes qui proviennent de sources fiables

Il n’est pas rare de voir des propriétaires de site web utiliser des versions nulles ou pirates pour faire leurs tests. Ces propriétaires le font en ignorant que ces versions intègrent des bouts de codes malveillants/vulnérabilités/backdoor. Pour éviter cela, on suggère dans l’idéal d’opter pour des thèmes issus de sources fiables.

En somme, sécuriser un site WordPress est impératif pour prévenir les attaques et les intrusions. En suivant ces mesures simples mais cruciales, les propriétaires de sites WordPress peuvent garantir une meilleure protection de leur plateforme en ligne.